BEYONDERS 1 – VERS L’AUTRE MONDE de Brandon Mull


Jason, jeune américain de 14 ans, est un Beyonders : il vient de la Terre et a été projeté dans un autre monde par un portail magique. Il est rapidement rejoint par Rachel qui a, elle aussi, traversé un portail. Jason et Rachel découvrent vite que le monde magique de Lyrian est dirigé par le cruel sorcier Maldor et comprennent que le seul moyen de rejoindre la Terre est de vaincre cet empereur despote. Ils rencontrent alors des opposants à Maldor prêts à les aider dans leur quête semée d’embûches, en particulier Galloran, roi aveugle qui a lui-même autrefois tenté de renverser l’empereur en prononçant devant lui un mot en édomique (langue des anciens sorciers de Lyrian). Le roi envoie les deux adolescents à al recherche des six syllabes de ce mot oublié.
Sur leur chemin, Ferrin, un « détachable » (capable de détacher ses membres puis de les recoller) et Jasher, de la tribu des Amar (des hommes-graines pouvant renaître à l’infini grâce à une graine derrière leur tête qui peut être plantée à leur mort pour qu’ils « repoussent ») les aident dans leur quête.
Face à des créatures étranges, du crabe mangeur d’hommes aux insectes géants, luttant contre les mensonges et les trahisons, Jason et Rachel embrassent désormais leur incroyable destin : être les héros qui sauveront ce monde en péril.

580 pages
Fernand Nathan
5 avril 2012
15€68

Ha! Comme j’ai été emballée par ma lecture! Mille merci, Samia!!!

J’ai adoré Fablehaven, du même auteur. Et je suis partie avec un à-priori  positif, et je ne suis pas déçue!

J’aurais pu craindre une espèce de répétition de la série qui l’a fait connaitre mais non. Brandon Mull a réussit à créer une nouvelle fois un monde énorme, avec des détails, des personnages qu’on pourrait presque croire réels!

L’histoire en elle-même est très bien. Deux ados qui se retrouvent dans un monde parallèle et embrigader dans la quête d’un mot censé détruire l’empereur qui règne en despote, contre leur gré.
Jason et Rachel sont très attachants, même si je les ai trouvés plutôt matures par rapport à l’âge qu’ils sont supposés avoir : 14 ans.
J’aurais plus imaginée, à ma lecture, des jeunes de 17 ans, tant par leur maturité que leurs réflexions.

Un autre point qui m’a marqué, c’est leur facilité à s’adapter à ce nouveau monde. Jason va converser comme un noble avec des notables, sans problème, et nous sommes loin d’un supposé ado américain type de 14 ans.

Néanmoins, cela n’empêche pas de passer un agréable moment.

Les actions s’enchainent sans heurts tout au long du récit, montant crescendo, et je me suis prise à tourner les pages, curieuse de découvrir si nos héros réussiraient à réunir les syllabes et à détruire Maldor.
Les personnages sont vraiment superbes! Surtout Ferrin, le détachable qu’ils vont découvrir et secourir en tout début d’aventure et qui va s’avérer d’une grande aide pour nos amis. Et pourtant, j’ai été plus que surprise par ce que l’on découvrir sur lui!
Jasher est le deuxième personnages qui m’a le plus interpellé. Il m’a beaucoup touché. Sa quête pour obtenir vengeance de la mort de son frère, la façon de vivre de son peuple.
J’espère que nous en apprendrons plus sur le peuple graine lors d’un futur tome.

Maldor, aussi, est énigmatique. Alors qu’il est censé être un despote sans âme et sans compassion, je l’ai trouvé plutôt intéressant. Il pourrait écraser tout ceux qui lui résiste, et pourtant, il souhaite donner une chance à ses ennemis les plus ardents, tant il est admiratif de leurs capacités.

La capacité de Brandon Mull a créer un monde entier, avec ses habitants, ses règles est ici encore plus présente. Il réussit à créer un monde, avec son histoire, ses guerres, ses personnages, ses peuples….

La façon dont est abordé le Mal qui règne est également intéressante. Car loin des stéréotypes habituels où les méchants sont vraiment terribles. Ici, les méchants sont tout en finesse. Tout n’est pas Noir ou Blanc, l’auteur joue avec finesse sur les sentiments. Maldor est un dictateur mais également un homme qui sait reconnaitre la valeur d’un autre, même s’il est son ennemis. Ferrin qui a l’air d’un ange, quasiment, va démontrer une véritable double personnalité…

J’ai adoré ce livre! Une histoire digne de Fablehaven, qui m’a conquise et m’a transportée! Je vous le conseille vivement! Et comme le temps va me sembler long avant le second tome à la fin de l’année!!!

  • Twitter
  • del.icio.us
  • Digg
  • Facebook
  • Technorati
  • Reddit
  • Yahoo Buzz
  • StumbleUpon

Vous aimerez peut-être:

Leave a Reply